Mercredi 18 juillet

Vertiges…

Griserie des quatre mains courant sur le clavier du piano, éblouissements de situations décalées inventées par deux hurluberlus farfelus et musiciens de surcroît, écart d’un quatuor très classique sur une autre galaxie : la musique est aussi jubilation.

14H30 / Conférence - Jean-François COLONA

Jardins de l'Abbaye

Il est mathématicien et sa spécialité, ce sont les équations fractales : de quoi donner le vertige.

16H30 / Concert N°9 - Spectacle «Duel, Opus 2»

Abbeville, théâtre municipal - Entrée 20 €

Virtuoses vertigineux, Laurent Cirade et Paul Staïcu frôlent le délire intégral dans Duel 2, leur nouveau spectacle dans lequel ils font exploser sans scrupules tous les stéréotypes musicaux. Impossible de résister à la folie de leur imagination débridée. Et pourtant, un jour, ils furent de sages musiciens récoltant les premiers prix.

Réserver en ligne

20H30 / Concert N° 10

Abbatiale - Zone A, entrée 28 € - Zone B, entrée 23 € - Zone C, entrée 19 €

Ensemble et avec la complicité d' Henri Demarquette, il a été établi le programme suivant qui regroupe des compositeurs très chers à Brigitte Engerer, dont Schumann, en y ajoutant une œuvre russe de Rachmaninov, en référence à son amour pour ce pays.
De plus, Michel Dalberto et Henri Demarquette prépareront un texte qui sera distribué au public le soir du concert.

Hommage à Brigitte Engerer

Virtuose, elle avait aussi des dons pédagogiques remarqués, qui lui donnèrent l’occasion d’animer des masters classes à Berlin, Birmingham, Tokyo, Paris et Nice.

Récemment disparue, Brigitte Engerer, qui devait participer à la présente édition du festival de Saint-Riquier-Baie de Somme, laisse un important héritage  discographique. On notera tout particulièrement ses Souvenirs d’enfance, consacrés à la musique russe, sur un texte de Yann Queffélec, L’Invitation au  voyage, dédiée à la musique française (en collaboration avec Henri Demarquette) ou encore Le Carnaval des animaux, de Saint-Saëns, avec l’Ensemble Orchestral de Paris.

Au-delà cet héritage, elle laissera dans la mémoire des mélomanes, public et amis, l’empreinte d’une femme et d’une artiste complexe, passionnée et attachante.

Pour, son ami et complice, le violoncelliste Henri Demarquette, Brigitte Engerer demeurera « généreuse, courageuse, tragique et solitaire, maternelle, fidèle, excessive aussi, drôle, fantasque, puissante et fragile ».

Michel Dalberto, piano / Sarah Nemtanu, violon / Lilli Maijala, alto / Henri Demarquette, violoncelle

Réserver en ligne

Henri Demarquette

Henri Demarquette
© Jean Philippe Raibaud

Sarah Nemtanu

Sarah Nemtanu
© Yann Arthus-Bertrand

Brigitte Engerer

Brigitte Engerer
© Anton Solomoukha

22H45 / Après concert - le Quatuor Ébène dans un univers jazz

Parc de l’Abbaye - Entrée libre

Les Ébène ont deux amours, qu’ils comblent sans se soucier du qu’en dira-t-on : le premier pour la musique classique où ils excellent, le second pour le jazz qu’ils affichent aujourd’hui, sur la scène et au disque. « Un quatuor à cordes classique qui se métamorphose sans peine en un jazz-band » titrait le New York Times à leur propos. À vérifier d’urgence !

Pierre Colombet, violon / Gabriel Le Magadure, violon / Mathieu Herzog, alto / Raphaël Merlin, violoncelle