Deux concerts pour célébrer Mozart

Jean-François ZygelFaire revivre l'œuvre Mozart le temps d'une soirée, voilà le défi que se sont fixé les artistes invités par le Festival de Saint Riquier le vendredi 20 juillet prochain.

Jean-François Zygel n'a pas peur des défis : l'an passé il nous avait transporté dans l'univers de Bach, cette année, c'est le répertoire du compositeur autrichien qu'il célèbre à travers un spectacle original.

Ce concert novateur dans sa conception s'inscrit pleinement dans l'esprit de cette 28ème édition du festival. Au programme, des œuvres inédites pour un voyage à travers les siècles mêlant musique de chambre, airs d’opéras, mouvements de concertos mais aussi œuvres pour harmonica de verre ou orgue mécanique.

En seconde partie de soirée, l'émotion sera également au rendez vous avec Raphaël Imbert et la Compagnie Nine Spirit qui feront se rencontrer deux artistes à priori sans lien particulier : Mozart et le pianiste de jazz Duke Ellington. Deux siècles séparent les deux compositeurs mais l’histoire de la musique est marquée par leur génie et également par leur engagement humaniste.

Pour ce spectacle, créé en 2011 au Grand théâtre d'Aix en Provence, la Compagnie a une nouvelle fois collaboré avec le Quatuor Manfred, l'un des quatuors les plus primés de sa génération. C'est avec un plaisir non dissimulé que Raphaël Imbert a retrouvé le quatuor avec lequel il s'était associé en 2008 pour le projet Bach Coltrane, dont l'enregistrement s'était vendu à plus de 12 000 exemplaires.

En prélude à ce concert, qui réunira également sur scène Florent Héau, Marion Rampal et Simon Sieger, découvrez l'interview de Raphaël Imbert au cours de laquelle le musicien a livré les clés du projet à Geneviève Chapdeville Philbert :